Close

Je chausse les skis … Pour la première fois !!!

Nous partons tous ensemble, sous un ciel bleuté, à Orcières, tout proche de Gap.
Une station de ski, porté par les montagnes à 1850m d’altitude.
Nous commençons à attaquer cette longue route jusqu’à la station, où nous croisons de magnifiques paysages. Nous contemplons cette étendue de plaines et de montagnes enneigées à perte de vue.

Un petit havre de paix

La neige tombe en abondance sur la route, tout est blanc en quelques minutes.
On regarde les gens sortir de la route, et glisser sur la neige, en espérant de ne pas glisser nous aussi.
Je pense que certains ne devaient pas avoir de pneus neige…Qu’est-ce que c’était drôle 🙂 !

Enfin, nous arrivons après 4h de route, au chalet, dans un grand appart, vue sur les montagnes.
Je contemple les oiseaux qui font des pirouettes dans les airs, en s’approchant gaiement du balcon. Nous sommes trop contents de voir autant de neige, et de profiter enfin de ces beaux moments en famille.

Je ne me lasse pas. Je ne me lasse pas d’admirer les flocons de neige blancs et argentés qui tombent du ciel, les douces lumières tamisées des lampadaires la nuit sur les routes ou encore le ciel bleu d’une telle pureté, comme si c’était la première fois. Je ne me lasse pas de cette poudreuse, bien moelleuse, je me sens bien.

Le lendemain, je contemple les skieurs, j’adore voir ces enfants qui n’ont peur de rien, dévaler les pentes en mode : Le Blond dans le spectacle de Gad Elmaleh en faisant : Fiiiit Fiiiit !
Tu imagines l’action ? Je ne sais pas du tout faire les bruitages. Je sais, c’est des onomatopées mais je le dis à haute voix, je pense que ça fait ce son-là 🙂
Pour vous aider : imaginez les virages bien pris d’un super skieur. Fiiit Fiiit 😉 Les doigts dans le nez.
Je voulais réaliser la même performance avec autant de classe. Niveau classe j’y repasserai ! 🙂

Petite anecdote

Je n’avais encore jamais réellement skié, je dis ça car les snowblades en « chasse la neige » tout le long, ça compte pas et c’est quand j’avais 15 ans je crois. Il y a prescription.
Je n’ai même pas de flocon car j’ai jamais suivi de cours.
Aujourd’hui, fut le grand jour. Préparation, location de ski, et action. Hop ! Je chausse les skis et je prends le tire-fesses en direction la piste verte sous les conseils avisés de mon chéri (professeur du jour ^^) me disant : « tu gardes bien les skis parallèles et tu serres les fesses ! » …

À ce moment là je flippe un peu quand même !! 🙂

Défi réussi ! Zéro gamelle, sur le fameux tire-fesses 🙂

Arrivés en haut de la piste verte, je me suis dit : « fais comme les gosses, ils n’ont pas peur eux !
Alors fait pareil. » Puis, poussée par l’adrénaline, c’est parti pour la descente, au bout de 5, 6 descentes et quelques gamelles, je me sentais trop bien, avec un fort sentiment de liberté. Voulant en faire plus, nous sommes allés sur la bleue, et j’ai trop adoré.
Nous avons ri, joué comme des enfants…
J’ai adoré les moments de complicité avec mon chéri, sentir le soleil sur mes joues et dans mon dos, l’air pure rentrer dans mes petits poumons.
Je remerciais chaque instant, chaque moment, chaque sensation, chaque silence… Je ne pensais pas aimer autant le ski. Je préfère la mer, à la montagne mais c’est tellement différent.
C’est aussi ressourçant qu’amusant !

Oups …

Après avoir bien skié, oui j’ai dit skié car au bout d’une journée, je sais tourner et freiner ce qui est un exploit, je te l’accorde, je tombe encore certes et je ne suis pas prête pour la rouge, mais c’est que le début. J’ai trouvé un autre sport que j’adore.
Après faut vraiment que j’apprenne à me relever car passé 30 min, le cul dans la neige, à chaque gamelle… heu comment te dire ? :-/… Je tombais pas souvent mais quand je tombais on ne me voyait plus pendant un long moment 🙂 … « Mais ?! Elle est passée où ? »

Info pratique

Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés dans un restaurant appelé Chez Robert et Maguy sur la N85, où l’on mange divinement bien et en grosse quantité !
Vous trouverez des spécialités comme :

  • des ravioles
  • des tourtons,
  • des terrines
  • de la charcuterie
  • La mousse au chocolat noir est délicieuse !!!

Préparez-vous à faire une diète avant ! C’était super bon ! Les quantités…c’était énorme ! Nous avons passé un super moment !

Dites-moi en commentaire, si je suis la seule à apprendre tardivement le ski ?

Bisous
LittleTiti

2 comments

  1. J’aurais bien aimé voir ça ! Pour le coup, je partage ton point de vue sur le côté ressourçant du ski mais personnellement je suis encore trop flippette pour apprécier une descente comme il se doit !!

    1. Il y avait de quoi se taper des fous rires ! Je comprends, ça viendra, t’inquiètes pas. Bientôt, on sera super fortiches et à nous les pistes !!! Youhouuuu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close